J’ai vu pour la première fois les vidéoclips Ochigeas et I Always Be There que j’ai trouvé super.


En 1993, il y a eu une émission de Julie Snyder pour les 30 ans de Roch Voisine. Elle était allée le rejoindre à New York. Ils ont été faire un tour en hélicoptère et c’était drôle, car Julie était très nerveuse et un moment donné Roch lui a dit : « Donne-moi ta main ». Pour Julie, ce fut son baptême de l’air en hélicoptère. Roch lui était très détendu, très détendu et super crampé. Ensuite, on les a vus aller faire du patin à glace. Naturellement, Roch avait un bon coup de patin comparativement à Julie Snyder et ça faisait bizarre de voir qu’à cette époque Roch n’était pas reconnu aux É.-U.. Julie disait aux gens : "  It’s Roch Voisine and he is a big big star". Mais personne ne savait qui il était. Après leur patinage, ils sont repartis en limousine et durant le trajet, Julie a dit à Roch : " on t’amène dans un restaurant ou ils servent seulement une personne à la fois" . Quand ils sont descendus de la voiture, j’ai beaucoup ri, car le fameux restaurant en question était un stand à Hotdog installé sur le coin de la rue. Il y avait un gâteau ou c’était inscrit : " Bonne fête Roch ". Il y avait plein de monde à l’entour et Julie a commencé à chanter Happy Birthday To You et les gens se sont mis à chanter aussi. Ce fut bien amusant.


En 1994, Roch a participé à une émission spéciale (This Roch Voisine) à CBC. Il y avait plein de fans en studio et Roch interprétait plusieurs chansons de l’album I Always Be There. Il était accompagné de Jeff Smallwood et Marc Beaulieu qu’on a vu dans plusieurs émissions dans ces années là. À cette époque, Jeff avait les cheveux très long, raide et il portait un béret (style chapeau de l’armée).


Durant cette même année, Roch a participé à quelques émissions de Claire Lamarche dont une qui était : Roch Voisine en cadeau du mois. Il y avait plusieurs admirateurs dans le studio. Roch a chanté ses plus grands succès et il a répondu à plusieurs questions du public. J’ai trouvé cela intéressant. Par la suite, il y avait une autre émission ou Claire Lamarche a interviewé Roch après une partie de golf et ensuite, il a amené Claire en studio d’enregistrement pour lui montrer un peu comment il enregistrait une chanson. En premier, il a pesé sur un bouton pour avoir la mélodie, après sur d’autres boutons pour avoir la guitare, piano, batterie et ensuite il mettait la voix. J’ai été très impressionnée. À la fin de l’émission, Roch a fait la chanson lettre au chanteur. Roch a expliqué qu’à un moment donné lors de la promotion d’un album, il y a une fille qui est arrivée devant lui et lui a remis une lettre en disant : " C’est très important que tu la lises" et elle est repartie rapidement. Habituellement, il prenait les lettres et les lisaient beaucoup plus tard, mais cette fois-ci, il l’a mise dans la poche de son manteau. Quand il est arrivé à l’hôtel le soir, il a complètement oublié la lettre et quelques heures plus tard, il l’a lu. Il a immédiatement pris sa guitare et a composé la chanson lettre au chanteur. Roch a dit qu’il n’a jamais su de qui cette lettre provenait, car la personne n’avait pas signé et n’avait pas laissé de numéro de téléphone ou d’adresse. Il a été un temps ou il a fait des recherches pour retrouver cette personne, mais ça n’avait pas fonctionné. Quand je suis allée au concert de Québec le 14 février 20004, une personne dans la salle à demandé à Roch de raconté l’histoire de la chanson lettre au chanteur. Il l’a fait et il a dit que finalement plusieurs années plus tard il a enfin retrouvé la personne.


En 1994, Claire Lamarche avait fait une émission du Complexe Desjardins à Montréal, pour le lancement de l’album Coup de Tête. Je me rappelle vaguement avoir vu cette émission à l’époque. C’était super de voir l’ambiance qu’il y avait. Il y avait 3 étages remplis à craquer. Roch était en grande forme et il a chanté plusieurs toune de l’album. Il pétait le feu comme on dit. Quand il a fait la toune J’entends frapper ça brassait dans la cabane. On a pu voir Michel Boucher son ancien entraineur des Gee Gees d’Ottawa ainsi que ses anciens coéquipiers qui sont révélés certaines anecdotes. Un des joueurs a dit que Roch faisait du spaghetti à la mayonnaise (ouache!) Roch a eu la surprise d’avoir ses grands-parents au téléphone. Ils ont demandé à sa grand-mère si Roch les appelait souvent. Et sa grand-mère a répondu : » ils nous appelaient quand il avait besoin d’argent « . On a vu Roch qui voulait fondre et qui était super gêné. Ce fut amusant. Ç’a été une très belle soirée.


Pour la première fois, j’ai vu le film Armen et Bullick. J’ai adoré voir le film.


Voilà qui termine mon résumé sur les jolis trésors que j’ai découverts dans ces cassettes vidéo.


Merci à la personne qui m’a prêté les cassettes.


Barbara

© Barbara 2005-2014